samedi 18 décembre 2010

vendredi 3 décembre 2010

Léda dans le rouge

65 x 54 cm
Acrylique sur toile de lin
Vendu

dimanche 28 novembre 2010

Léda 1925

50 x 50 cm
Acrylique sur toile de lin
300 €

mercredi 24 novembre 2010

Léda sur canapé


50 x 50 cm
Acrylique sur toile de lin
300 €

lundi 22 novembre 2010

Léda surprise


50 x 50 cm
Acrylique sur toile de lin
Collection privée

mardi 16 novembre 2010

Nu au carré de nacre

Upload image

60 x 120 cm
Acrylique, pigment et feuille d'or sur toile
Vendu


Upload image

mardi 9 novembre 2010

Nu au disque d'or

Upload image

Acrylique, pigment et feuille d'or sur toile
60 x 120 cm
Vendu



Nu très chamarré

Upload image

Acrylique sur toile
60 x 92 cm
Vendu

La lecture imprudente



Acrylique sur toile
54 x 65 cm
Vendu

mardi 12 octobre 2010

Le Jour et la Nuit


Les deux sœurs veillent sur leurs royaumes.
Rivales mais complices, elles se partagent les heures et les hommes.
Le soleil glisse de l'une vers l'autre pour se métamorphoser en lune.

Lumineuse, orgueilleuse, apprêtée, le Jour est sûre de sa supériorité.


Sombre et sauvage, la Nuit attend de cueillir les hommes.
Ses cheveux tentaculaires les entraînent vers le monde des rêves.

Diptyque - Acrylique sur toile
76 x 46 cm
Vendu

mardi 5 octobre 2010

dimanche 26 septembre 2010

Nu pensif


Acrylique sur toile 
50 x 61 cm
Vendu

dimanche 19 septembre 2010

Nu très japonisant



Acrylique, feuille d'or et pigments sur toile
54 x 65 cm
Vendu

mercredi 8 septembre 2010

Casanovina

Havre de paix perché sur une colline de Toscane, une maison peuplée d'amis de passage, regroupés autour d'un piano et d'un verre de Rosso de Montalcino. L'été s'écoule au fil des jeux, des bons mots, des barbecues et des parties de ping pong. L'amitié s'y retrouve calme et sereine.

Collection privée

jeudi 8 juillet 2010

Il y a un homme dans ma salle de bain...


Acrylique sur toile
80 x 100 cm
Collection privée

mardi 22 juin 2010

The late Knight


Acrylique sur toile 
55x46
Vendu

Cette toile a vécu longtemps dans ma tête avant que je me décide à l’exécuter. Un ami m’avait passé cette commande il y a trois ans (il est patient, et oui il est toujours mon ami)… Là encore, juste un chevalier présenté à la Playmobil, ça ne me tentait pas, il fallait qu’il raconte une histoire. Je l’ai imaginé en plan très serré, à pied à côté de son cheval, entièrement dissimulé par son armure qui laisserait juste apercevoir l’éclat de son regard. Je visualisais aussi les couleurs : une dominante de gris, d’argent et de jaune de Naples très lumineux. Pour le cheval, un destrier gris pommelé puissant.
Pendant un an j’ai cherché des modèles de heaumes et de chevaux, sans trouver mon bonheur. Comme je suis incapable de peindre d’imagination, il faut que je trouve des modèles qui collent pile à ce que mon imagination conçoit. Pour la carrure du cheval je trouve des têtes de frisons, mais ils sont noirs. Bref ça m’agace et je laisse le projet mûrir.
Il y a quelques mois je m’y recolle, je cherche dans les races espagnoles et je finis par trouver une photographie d’un lusitanien de face qui se rapproche de la position recherchée. J’ai le heaume, j’ai le cheval, à l’attaque. Trois ans pour une commande, j’abuse. D’où le titre : il arrive après la bataille, mon chevalier, il commence même à rouiller…

mardi 15 juin 2010

Léda au jardin


Acrylique sur toile 
46 x 38 cm
Vendu

mardi 8 juin 2010

Sur un air de Mata Hari

Acrylique sur toile 
50 x 50 cm
Collection privée

J'ai découvert cette photo de Mata Hari il y a environ quatre ans, et j'avais tout de suite esquissé le dessin préparatoire sur une toile. Puis j'étais passée à autre chose et la toile était restée en l'état alors que je la visualisais parfaitement dans ma tête, comme si elle existait déjà.

Il y a quelques jours je l'ai ressortie d'un tas de toiles vierges, et la magie opérait encore. En juxtaposition des quelques traits de crayon le visage apparaissait, les bijoux prenaient du relief, la couleur s'imposait. Un visage en noir et blanc pour créer le contraste, une très légère touche de rose sur la joue pour évoquer les anciennes photos colorisées.
Cette fascination pour l'ornement, mon amour de Klimt et des préraphaélites qui revient constamment. L'ornement, toujours l'ornement : ici la bimbeloterie de Mata Hari se suffit à elle-même.

jeudi 27 mai 2010

Léda s'envoie en l'air

Acrylique sur toile
50 x 50 cm
Vendu

Et elle a l'air d'aimer ça...

mercredi 28 avril 2010

Léda et le cygne


Acrylique sur toile 
55 x 46 cm
Vendu

J'avais depuis longtemps envie d'entamer une série sur les amours de Zeus. Il faut reconnaître que lorsqu'on aime peindre les femmes nues et les animaux, c'est un sujet en or. La mythologie grecque foisonne de récits des frasques du plus grand dieu de l'Olympe, incapable de résister à une jolie donzelle. Ne pouvant se manifester dans sa forme divine et utilisant toutes les ruses pour parvenir à ses fins, Zeus a revêtu de multiples formes pour séduire nymphes et mortelles.
C'est sur Léda, la plus lascive de ses conquêtes, que s'est bien sûr porté mon premier choix. La légende entourant son histoire connaît plusieurs versions, mais celle d'Ovide est la plus couramment admise.
Femme de Tyndare, roi de Sparte, Léda tombe sous le charme d'un cygne élégant et particulièrement démonstratif. L'étreinte entre la belle et le Dieu ainsi métamorphosé a de quoi titiller l'imagination, et les artistes ne s'en sont pas privés puisque cet épisode est l'un des plus représenté dans l'histoire de l'art, de Léonard de Vinci à Salvador Dali. Pour résultat de cette passion zoophile, Léda pondit deux oeufs contenant Castor et Pollux, Clytemnestre (future femme d'Agamemnon) et Hélène (fute Hélène de Troie). Belle couvée !

Comme toujours, ma Léda frise carrément avec le kitch, je suis indécrottable.
Et le sujet est si riche que j'ai d'autres versions en tête...