mercredi 30 mai 2007

Nus fantômes 2



Comme souvent, je trouve mes modèles dans d'anciennes photographies. Le fantôme gris est inspiré d'une photographie de 1884 de Louis Bonnard.
Difficile en effet, de nos jours, de trouver de gracieuses jeunes filles prêtes à s'alanguir sur le tapis de votre salon pour le prix d'une baby-sitter ! Et je défie quiconque qui, comme moi, n'a pris que très peu de cours de dessin, de dessiner un nu d'imagination. Pour un modèle à peu près proportionné, combien de Quasimodos ?

dimanche 27 mai 2007

Dessins au bambou


Quelques dessins réalisés à l'encre de chine et aux encres de couleur. L'encre de chine est appliquée à la pointe de bambou, le corps tracé en quelques lignes continues. Un bon exercice pour la fermeté du trait !

jeudi 24 mai 2007

Nus fantômes


Petites apparitions spectrales, joyeux fantômes sur panneaux de médium. Le début d'une série pour faire le tour du spectre (restons dans le thème) de couleurs.


Format 33 x 24

Vendus

lundi 21 mai 2007

Le nu minaude


41 x 33 cm


Oui je sais, il est encore kitsch... Que voulez-vous, je ne peux pas m'en empêcher. Je reste dans la lignée du précédent, même technique, le relief en moins, avec une plongée dans le violet.

Vendu

lundi 14 mai 2007

Nu sans anecdote


40 x 40 cm


J'essaie cette fois de ne pas noyer la figure dans l'ornement. De la discipline pour davantage de minimalisme, mais je n'abandonne pas la couleur pour autant avec l'opposition des primaires. 

dimanche 29 avril 2007

Nu presque fini




Mon mari, qui est mon premier critique mais pas forcément mon plus grand admirateur, a trouvé à cette odalisque "un air de déjà vu. Lautrec, non ?...". Il a quand même ajouté :"Mais pour une fois tu n'as pas raté le visage". Ah...C'est gentil.
Premier essai sur toile de lin brut. La toile absorbe le médium et la peinture sèche très vite, ce qui m'oblige à forcer l'aspect pictural sans ajouter de matière. Ben, il a beau dire, moi elle me plaît bien celle-là.
Vendu

mercredi 25 avril 2007

Nus en dentelles


Retour à mes primes amours avec un hommage à mon ami peintre Filoche. Le seul qui m'ait jamais donné un cours de dessin de nu ! L'exercice est périlleux à l'acrylique, les glacis nécessiteraient de l'huile... Partir de l'ombre vers la lumière, toujours. Mais contrairement à mon habitude, éviter les cernes et jouer des accidents de matière.


Vendu

samedi 14 avril 2007

Le collier de perles




Un ami peintre me disait récemment que j'avais délaissé la peinture pour le décoratif. Il n'a pas tort, mais c'est aussi ça qui m'amuse. Suis-je capable de revenir à la pâte des débuts ? Du geste, du pictural, que diable !

Un cacatoès sur l'épaule



Le collage m'amuse, je continue. Je maîtrise un peu mieux le principe, et je l'applique cette fois sur un grand format (55 x 46 cm). Bon, c'est toujours kitsch, j'assume.

Vendu

mercredi 28 mars 2007

Nu très printanier



Nous étions dans le kitsch, versons dans le kitschissime. Bouguereau est de nouveau convoqué pour une version très primesautière, à placer en premier plan dans les "pétasses de jour". Essai d'une nouvelle technique : des planches de botaniques insérées et retouchées, le collage lié à la peinture par plusieurs couches de médium. L'effet est très amusant, comme si l'ensemble était recouvert d'une résine laiteuse.

Nu très Flower Power


Amis du kitsch bonsoir, l'odalisque revisitée ! Callipyge, vous croyez ?

Vendu

Nu très dans les nuages



Pleïade empruntée à Monsieur Bouguereau, pompier entre les pompiers. Il doit se retourner dans sa tombe... A placer dans la série "pétasses de nuit et pétasses de jour".

Vendu

Astuce dans le vert



Un chien très pop pour continuer le bestiaire. Quand on y réfléchit, ce blog aurait pu s'appeler "les belles et les bêtes"...

Le centaure blessé



Première commande. Un ami me demande un centaure. Je pense d'abord à un guerrier triomphant, et une autre image s'impose. Cette force de la nature, qui s'enfonce dans une forêt pétrifiée pour cacher ses blessures.

Vendu

Anna.K dans l'or



Chat oriental pour japonaiserie. C'est ma petite belette qui poursuit mon bestiaire, et que je noie dans la feuille d'or.

La jument verte de Lady Godiva


Le canasson de l'incroyable Hulk ?
Non, non. Je n'ai pas fumé la moquette, ni peint sous LSD...

Les corneilles et le chaméléon


Hommage non dissimulé à Martinery, un peintre que je respecte énormément pour son talent, son humour, et son incroyable productivité. Chef de file des peintres vendant sur ebay, son tableau était malheureusement parti trop cher pour ma bourse. Alors je m'en suis - très largement - inspirée, avec mes couleurs de prédilection, pour décorer mon appartement...

Chats bleus


Un cadeau personnalisé pour des amis très chers. Des chats orientaux dans la couleur.

Elle noie son chagrin


Détournement fauve d'une photographie célèbre. Et le premier tableau réellement vendu (d'habitude je les offre). Champagne !

Panthère


Inauguration du bestiaire, avec la copie d'un tableau de 1930. La lumière, toujours la lumière, le plus difficile...

Le plaid

Un petit air Art Déco pour un exercice de couleur. Tenter le cerne et les aplats.

Rêveuse marine


Dans l'ombre

Une photographie d'un très joli modèle, prise lors d'une séance de pose. Les contrastes de lumière sculptent les formes.

Buste exultant

Buste au repos

L'Egyptienne

Un tableau orientaliste, dans un catalogue de vente aux enchères. 
Un profil invraisemblable m'inspire.

La belle négresse

Travailler l'architecture du corps, comprendre l'oeil de Cézanne et les prismes de lumière. Exercice difficile, et très moyennement réussi...

Premier tableau




2002. Je reprends les pinceaux que j'avais abandonnés il y a bien des années. Mon premier choix se porte sur le nu féminin, sujet toujours aussi riche, inépuisable. A vrai dire ce tableau est mon deuxième essai. J'avais offert le premier nu à un ami très cher, et je n'en ai conservé aucune photographie.


Le 14 mai :
J'ai retrouvé la photo du premier...
Y a pas à dire, j'ai quand même fait quelques progrès...